/ L’audace de faire autrement

Ze bonheur

Le débat de ce matin sur France Inter à propos de la tyrannie du bonheur dans l'excellente émission d'Ali Rebeihi, "Grand bien vous fasse" nous amène la question suivante :
Est-ce que Ze Change Makers contribuent à amener du bonheur dans les organisations ?
Disons OUI et NON...

OUI car nous percevons le bonheur comme l'alliance du sens et du plaisir. Et ce sont bien ces 2 dimensions que nous souhaitons voir grandir dans les organisations et au sein des hommes et des femmes qui les animent.
Définir une vision, se questionner sur l'identité de son organisation, de son équipe, veiller à la place de chacun dans l'atteinte de l'objectif commun... tout cela (re)donne un sentiment d'utilité.
Autoriser la créativité, écouter ses émotions et celles des autres, retrouver de la simplicité et le goût de faire, cultiver l'auto-dérision...là, réside le plaisir.

NON si le bonheur se restreint aux loisirs ou aux moments de convivialité proposés au sein de l'entreprise. L'apologie du sourire et du "vivre ensemble" au travail ne rend pas toujours heureux et empêche d'être totalement soi-même. Un bon coup de colère, des moments de solitude ou un avis contraire au courant peuvent être bénéfiques à tous. Et, en plus, nous avouons...les Ze Change Makers ne sont pas très forts au baby-foot... :-)

Et, il n'y a pas que le boulot dans la vie ! Le bonheur est un alignement individuel dans tous les aspects de sa vie, ce fameux équilibre pas toujours facile à trouver. Le travail peut contribuer au bonheur mais ne saurait y suffire.

[Photo : vitrine de Smack Coworking à Marseille]