/ Évènements

Déconfinement : ma Bulle d'Air

Voici une proposition de démarche simple à mener seul ou à plusieurs pour sortir de manière la plus sereine possible de cette période de confinement.

Cette démarche a été testée et affinée lors des webinaires "Bulles d'Air" que nous avons organisé peu avant le 11 mai 2020, date officielle de la fin du confinement en France.
Tu peux faire cette démarche seul grâce aux éléments partagés plus bas et/ou rejoindre une des bulles d'air animées par nos soins en privilégiant les échanges en petits groupes. En plus de prises de consciences individuelles, tu seras enrichi grâce aux pépites du collectif : plaisir, simplicité et confiance t'y attendent.

Ces bulles sont les prémices du Parcours Résilience que nous avons créé pour accompagner les équipes et les entreprises dans la reprise de leur activité après le confinement...sans tomber dans le piège de poursuivre "comme si rien ne s'était passé".
Picture1

Dès maintenant, découvre ci-dessous un extrait de la démarche proposée.

Pour créer ta propre bulle, attrape quelques feuilles ou un cahier, un stylo, une petite demi-heure devant toi, une tasse de thé et si tu le souhaites, lance une petite musique pour te concentrer.
Allez, c'est parti !

1. Je prends le temps d'accueillir mes émotions

Nous venons de traverser une période hors du commun. Nous venons tous, moi, toi, nous, la France, la terre entière de vivre quelque chose que nous n'avions jamais vécu (et ce n'est pas terminé !). Nous te proposons donc de prendre un moment pour te poser et mettre des mots sur ce que tu as vécu. Nous pensons que chercher à comprendre ce qui se passe en nous nous aide à en tirer des apprentissages et mieux comprendre comment nous fonctionnons. Cela nous permet ensuite de décoder les mécanismes de causes à effet qui nous animent, de nous en détacher et donc ne plus les subir.

Pourquoi s'intéresser à ses émotions ?
Une émotion est une information. C'est le langage du cerveau qui réagit à une situation. Quand une émotion se manifeste, elle veut te pousser à faire quelque chose, à réagir.

Avant de réaliser l'exercice, visionne cette vidéo (3 min 42) qui explicite de manière humoristique à quoi servent les émotions.
Picture5-1
Images réalisées par le facilitateur graphique Yann Chapus

C'est bon ? Alors on passe à la suite !

Munis toi de ton papier et de ton crayon et reproduis le schéma suivant :
Accueillir-mes-emotions-2

  1. Commence par identifier les émotions par lesquelles tu es passé.e durant le confinement. Qu'as-tu ressenti ? Pris.e au dépourvu ? En colère ? Sous pression ? Le début officiel était le 15 mars.

  2. Réfléchis ensuite aux ressources que tu as utilisées/auxquelles tu as dû faire appel. De quelles personnes/contacts as-tu eu besoin ? Est-ce que telle ou telle lecture t'as fait du bien ? T'es tu mis.e/remis.e au jardinage/à la méditation/aux puzzles de 10 000 pièces/à regarder par la fenêtre/au yoga (rayer la mention inutile).

  3. Enfin, quelles ont été à ton avis les forces (ressources intérieures) dont tu as fait preuve ? Qu'est-ce que tu as dû aller chercher au fond de toi pour vivre cette période particulière ? Comment t'es tu sorti.e des moments un peu plus difficiles ? Patience ? Courage ? Lâcher prise ?

Prend une bonne dizaines de minutes pour faire l'exercice.

Pour aller plus loin sur les émotions, nous recommandons également cette série de bandes dessinées en 3 tomes Emotions : enquête et mode d'emploi. Très facile à lire, bien illustrée, elle permet de comprendre des tas de mécanismes liés aux émotions.

2. J'identifie mes peurs

Prend de nouveau ta feuille de papier (ou une nouvelle) et trace 3 colonnes. Dans la colonne de gauche, liste tout ce qui te "gratte", tout ce qui te dérange, te stresse, te fais peur par rapport au déconfinement.
Nommer ce qui nous met mal à l'aise permet de diminuer l'intensité de ces angoisses.
Picture3-1

Ensuite, dans la colonne du milieu, essaie de trouver pour chacune de tes peurs une "action de contournement" pour prévenir cette angoisse. Que puis-je faire/ne pas faire/mettre en place pour éviter que ma peur se réalise ?

Et enfin, dans la dernière colonne, imagine une "action de réparation", c'est-à-dire une action qu'il faudrait mettre en oeuvre au cas où ta peur se réalise.

Et comme ça, tu auras balayé toutes les situations qui te paraissent problématiques. Sachant que, comme cité dans la vidéo que nous t'avons proposé de visionner ci-dessus, seules 8% de nos peurs sont fondées sur quelque chose de concret.

Alors, on fonce ?

Que-me-disent-mes-peurs

Cet exercice a été mis au point par Tim Ferris, l'auteur du TED Talk "Why you should define your fears instead of your goals".

3. Je prépare la suite

Picture4
Dernière partie de l'exercice : maintenant que tu as pris le temps d'identifier tes forces, ce sur quoi tu peux t'appuyer autour de toi et tout ce qui te fait actuellement peur par rapport au déconfinenement, il est temps de se tourner vers l'avenir.

Prend une nouvelle feuille de papier et reproduis le schéma suivant :
E36978C5-A58B-483F-A9DE-93590B835B04-3-1

Qu'est-ce que j'espère/je souhaite, de quoi ai-je envie demain pour moi d'une part, puis pour les autres (mon équipe, mes collègues...), enfin mon organisation ? Note les premières choses qui te viennent à l'esprit. Ne cherche pas à filtrer.

Prend quelques minutes pour finaliser l'exercice.


Et voilà, c'est terminé, nous espérons que cette réflexion personnelle t'auras été utile. N'hésite pas à nous faire un retour connect@zechangemakers.fr

Si tu souhaite (re)faire ces exercices de façon guidée et en interaction avec d'autres personnes, inscris-toi à une prochaine bulle d'air Ze Change Makers !

A bientôt, et porte toi bien !

Picture2
Photo by Alex Alvarez on Unsplash


Savourer la joie d’être ensemble
sans mot dire, ni maudire
Juste rendre grâce
de pouvoir se retrouver
Goûter à la joie de croiser
un regard de confiance
Ecouter le silence, instant d’éternité,
où s’exprime la vie !

Augustin Courau


Pour aller plus loin, voici quelques ressources pour prendre du recul sur cette période de déconfinement

RESSENTI, ENERGIE

Une vidéo sur les émotions réalisée par "Et tout le monde s'en fout" (3 min 42), qui donne de manière humoristique quelques clés sur les émotions de base (la tristesse, la colère, la peur et la joie)

Un extrait de la bande dessinée "Comment accueillir une émotion", de la série en 3 tomes (sortie du 3ème tome en mai) Emotions : enquête et mode d'emploi d'Artmella. Un excellent décryptage du fonctionnement des émotions.

Une vidéo (en anglais) de 4 minutes : "What do you do with a problem ?", lecture d'un livre écrit par Kobi Yamata et illustré par Maé Besom. Une belle métaphore pour comprendre que dans chaque crise il y a des opportunités...

Un TED talk, "Why you should define your fears and not your goals" de Tim Ferris (13 minutes)

Quelques clés de compréhension sur la fatigue induite par les visioconférences : "Nos esprits sont ensemble mais nos corps sentent que nous ne le sommes pas"

RETOUR AU BUREAU

Un article très court sur la santé psychologique des travailleurs confinés, et quelques résultats chiffrés d'une enquête menée par le cabinet Empreinte Humaine qui montrent qu'il FAUT prendre en considération la santé des collaborateurs pour la suite

Un article et un podcast de France Culture "Covid-19 : "Le travail ne pourra pas reprendre comme s'il ne s’était rien passé", qui illustre notre état d'esprit: NOUS NE POUVONS PAS REPRENDRE LE TRAVAIL COMME S'IL NE S'ETAIT RIEN PASSE. Nous ne rentrons pas de vacances, chacun a vécu des choses très différentes, intenses, dans un temps finalement très court. On ne peut faire l'impasse de parler de ce que les collaborateurs ont vécu, et prendre en considération ce vécu

PRISE DE RECUL

Un article "Renoncer au confort marginal : comment le Coronavirus nous montre qu’on peut changer de modèle de consommation", rédigé par Loom, une marque de vêtement engagée

Un article "Travail, management : “Il y aura un avant et un après confinement" rédigé par Fabien Soyez, mars 2020

Un texte de Fred Vargas, lu par Charlotte Gainsbourg "Maintenant ou jamais"

La chanson "Effets secondaires" de Grand Corps Malade

La chanson "Le chêne et le roseau" des Cow-Boys Fringants et l'article Ze Change Makers associé