/ L’audace de faire autrement

Lettre ouverte aux entrepreneurs de Provence

Par Rémi Sabouraud et Ze Change Makers, entrepreneurs de changement dans le monde du travail et autour.

Nous avons eu l’occasion de vous accompagner durant une matinée d’atelier collaboratif consacré au lancement d’un nouveau mouvement. Nous, facilitateurs et entrepreneurs, souhaitons partager avec vous notre ressenti.
C’est une première. D’habitude nous gardons un certain droit de réserve quant au contenu des ateliers que nous facilitons.
Or, en tant que citoyens et habitants de notre région, nous nous sentons directement concernés par votre projet.

En tant que décideur, vous et nous avons sans doute, plus que quiconque la liberté et la responsabilité de décider, et donc de choisir notre contribution au monde.
Nous avons le pouvoir de choisir ce que nous achetons, ce que nous produisons, la manière et les conditions dans lesquelles nos collaborateurs travaillent. Nous avons le pouvoir de proposer à nos clients d’autres produits et services et de nouvelles façons de les consommer.

Nous ne sommes plus dans l'ère du lobbying ou de la compensation, mais dans l'ère de l'action, l’action au cœur de nos business.
C’est le moment de “se lâcher” pour inventer et oser d’autres façons de créer, de vendre, de se rémunérer, de travailler, là, tout de suite, autour de soi.
Le changement ne se joue pas autour de nous, il se joue en et par nous, dans notre périmètre d’action.

Nous aimerions vous accompagner à aller plus loin dans votre démarche car il nous a semblé que les idées produites pourraient être encore plus engageantes. Vous avez de grands pouvoirs et donc de grandes responsabilités (Spiderman & Voltaire).

Voilà 4 questions auxquelles chacun peut répondre sincèrement pour y voir plus clair :

  • Ce qui me touche => ce que je veux changer
  • Mon périmètre d’action directe => ce que je peux changer
  • Ma sphère d’influence => qui je peux convaincre
  • L’empreinte que je souhaite laisser => ce que je veux marquer

Rêver GRAND, Agir maintenant, c’est urgent, cela signifie oser se réinventer.
Penser que tout est possible, n’est-ce pas enthousiasmant ?

Après les grandes phrases, les questions intimes, place au concret.
Voici quelques pistes d’actions et d’engagements (également inspirés de vos échanges du séminaire) qui auraient sa place dans votre groupe, en questionnant toute la chaîne de valeur d’une activité économique :

  • La stratégie : chacune des entreprises du groupe a une raison d’être, et celle-ci impacte positivement le monde qui l’entoure
  • L’approvisionnement : le groupe mutualise ses achats dans le cadre d’une politique responsable, et favorise le réemploi de ses ressources matérielles
  • Le soin de nos collaborateurs : le groupe définit et diffuse un ADN commun “transformers” auprès des collaborateurs (RH commun, parcours d’intégration, échanges de bonnes pratiques, plateforme de ressources…) tout au long de la vie professionnelle
  • L’innovation RSE dans les produits et les services : le groupe crée un lab commun permettant aux collaborateurs et à des start ups et associations locales de co-créer des produits et services innovants et respectant les critères RSE des transformers (à définir, à lier avec les ODD?)
  • Faire et faire savoir / rayonner / influencer : la “convention citoyenne” annuelle des transformers qui réunit les collaborateurs impliqués, les acteurs du tissu local, des experts des sujets, pour comprendre, débattre et partager les initiatives.
  • Le modèle économique : expérimenter la comptabilité triple capital dans au moins 2 entreprises du groupe, avec le soutien matériel et financier de l’ensemble du groupe

La Provence est parfois ringardisé dans sa capacité à se mettre en action et dans les années à venir, avec le réchauffement climatique, le soleil fera davantage fuir qu’attirer.

Mais la Provence est pleine de “fadas” qui sont prêts à tenter de belles choses, forte de son ‘melting pot’ naturel et de sa fierté à ne pas faire comme tout le monde !

Alors à très vite !